Principaux chantiers de réhabilitation sur les autoroutes wallonnes et principales nationales

Mercredi, 29 Mars, 2017 - 14:00

En cette fin de mois de mars, l’arrivée du printemps et de conditions climatiques plus clémentes vont permettre de démarrer l’exécution de chantiers sur le réseau structurant qui regroupe l’ensemble des autoroutes de Wallonie ainsi que ses nationales stratégiques. Le Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, Maxime PREVOT, ainsi que la SOFICO, dressent une liste non exhaustive des principaux chantiers, notamment du Plan Infrastructures 2016-2019, que les usagers sont susceptibles de rencontrer sur ce réseau ce 29 mars. D’autres chantiers, dont la procédure administrative est toujours en cours, sont susceptibles de démarrer au printemps. Ils seront communiqués au fur et mesure de l’aboutissement de leur procédure.

 

I.Nouveaux chantiers :

 

  • 1) A54  - PETIT-ROEULX-GOSSELIES OUEST

A partir du lundi 3 avril 2017, un chantier visant à réhabiliter l’autoroute A54 sera en cours entre Petit-Roeulx et Gosselies ouest, soit sur environ 17,5 km. Les travaux porteront uniquement sur les voies en direction de Charleroi.

Ce chantier est prévu pour une durée d’environ une année. Afin d’en réduire au maximum l’impact sur les usagers, les travaux seront divisés en 3 phases successives. La première portera sur le tronçon entre la sortie et l’accès de Luttre. 2 voies seront maintenues dans chaque sens.

Vers Bruxelles, des travaux préparatoires engendrant la suppression d’une voie pendant plusieurs jours entre Gosselies et Luttre ont été menés depuis le 22 mars 2017. Ils ont permis de réparer nids de poule et diverses dégradations sur les voies qui accueilleront le basculement de trafic.

    Budget: 14.485.815 € HTVA

Informations complémentaires via ce lien :

 

  • 2) E411/A4  - VIADUC DE CUSTINNE

Depuis le 27 mars 2017 et jusqu’au 3 avril 2017, des travaux préparatoires sont en cours afin d’aménager les voies en vue du chantier de réhabilitation du viaduc de Custinne qui démarrera ce 3 avril. Pendant le chantier, 2 voies de circulation seront maintenues dans chaque sens avec une vitesse limitée à 50 km/h. Les travaux se dérouleront jusqu’au mois d’août 2018. Il est à noter que les voies seront libérées pendant l’hiver.

    Budget: 2.894.657 € HTVA

Informations complémentaires via ce lien :

 

  • 3) N257 – WAVRE - CHAUSSEE DES COLLINES

La Chaussée des Collines (N257), qui permet de relier l’autoroute E411/A4 au parc d’activités économiques de Wavre nord, fait l’objet depuis le 6 mars 2017 d’un chantier visant à l’élargir et à mieux la sécuriser. Ces travaux, qui devraient s’achever fin de l’année 2017, amélioreront notamment l’accès à cet important parc d’activités en fluidifiant le trafic.

Ce chantier représente un budget de 1.900.000 € TVAC dont 20% sont financés par la SOFICO, le solde restant étant à charge de l’intercommunale du Brabant wallon (IBW). 

Informations complémentaires via ce lien : 

 

  • 4) N40 – LIBRAMONT : GIRATOIRE DE NEUVILLERS

Un chantier visant à aménager un giratoire pour sécuriser le carrefour formé par la N40, avec les rues Sur le Chêne et de Grandvoir, a débuté le 13 février dernier. Des trottoirs seront également aménagés entre la N40 et la route de Grandvoir. Le carrefour est totalement fermé à la circulation depuis le 6 mars 2017 jusqu’à la première semaine d’avril (sous réserve des conditions météorologiques). Il s’agit de la principale entrave au trafic engendrée par le chantier qui sera globalement terminé fin juin 2017.

    Budget: environ 445.000 € HTVA (dont plus de 418.000 € financés par la SOFICO et près de 27.000 € par la commune de Libramont)

Informations complémentaires via ce lien :

 

  • 5) E313/A13 – JUPRELLE-BOIRS VERS ANVERS

Ce chantier visera à réhabiliter le revêtement d’autoroute E313/A13 entre Juprelle et Boirs, uniquement en direction d’Anvers. Ces travaux débuteront aux alentours de la mi-avril (date à préciser ultérieurement) et s’achèveront vers la fin du mois de mai. La circulation s’effectuera sur une voie dans chaque sens avec une vitesse limite à 50 et 70 km/h.

    Budget: 553.877 € HTVA

 

II. Chantiers dont les voies ont été libérées cet hiver et qui se poursuivent :

 

  • 6) ECHANGEUR DE DAUSSOULX

Depuis le 27 mars 2017, le chantier visant à réhabiliter deux bretelles de l’échangeur de Daussoulx (Namur => Liège et Namur => Mons) ainsi que leur zone d’approche, initié fin de l’année 2016 et interrompu cet hiver, se poursuit.

Le chantier se concentre dans un premier temps sur la bretelle qui relie l’E411/A4 en provenance de Namur, à l’E42/A15 en direction de Liège. Elle est fermée à la circulation depuis le lundi 27 mars, pour une durée d’environ 2 mois à 2 mois et demi.

Lorsque les travaux de réhabilitation dans la bretelle Namur => Liège seront réalisés, la bretelle reliant l’E411/A4 depuis Namur, à l’E42/A15 vers Mons, sera fermée pour une durée d’environ 2 mois.

    Budget: 2.139.000 € HTVA

 

Informations complémentaires via ce lien : 

 

  • 7) N4 – LOSANGE-MALMAISON

Ce chantier vise à réhabiliter la N4 à hauteur de Losange et de Malmaison, soit sur environ 9 kilomètres, et a débuté le lundi 13 mars 2017 et doit s’achever au début du mois de juillet 2017.

Sa longueur varie entre 5 et 9 kilomètres en fonction de la période concernée.

Pendant toute la durée du chantier, une voie de circulation est maintenue dans chaque sens sur les tronçons concernés, avec une vitesse limitée respectivement à 50 km/h et à 70 km/h.

 

Ces travaux font partie d’un chantier qui vise à réhabiliter dans les deux sens de circulation les sections les plus dégradées de la N4 entre Bastogne et Martelange, ainsi qu’à sécuriser ses carrefours. Ce chantier concerne au total environ 16 kilomètres de la N4 et est divisé en 4 zones géographiques, afin de limiter au maximum son impact sur les usagers.

Les travaux sur les zones de Martelange et Remoifosse ont été effectués en 2016 avant l’arrivée des conditions hivernales.

Budget: 10.500.000 € HTVA

Informations complémentaires via ce lien : 

 

  • 8) E19/A7 – SENEFFE

Un chantier de réhabilitation a été entamé en 2016 sur l’autoroute E19/A7 à hauteur de Seneffe, sur environ 8 kilomètres. La zone concernée s’étend entre le Pont de l’Ancien Canal et l’échangeur de Familleureux. Le chantier a porté sur les voies en direction de Bruxelles en 2016. Elles ont été libérées avant l’hiver. Le chantier devrait reprendre au début du mois de mai prochain sur les voies en direction de Mons.

2 bandes dans chaque sens seront maintenues via un passage en berme centrale avec une vitesse limitée à 70 km/h.

L’objectif est de terminer ces travaux avant les congés d’été, début juillet 2017.

Budget: près de 4 millions d’€ HTVA

 

III. Chantiers déjà en cours depuis plusieurs mois sur le réseau structurant :

 

  • 9) E40/A3– VIADUCS DE HERSTAL

Ce chantier vise à réhabiliter, renforcer et élargir les 3 viaducs successifs qui forment un tronçon de 650 mètres. Il a démarré en mai 2014. Dans le sens Aix vers Bruxelles, une voie d’insertion sera ajoutée à côté des 3 bandes de circulation. Dans le sens Bruxelles vers Aix, une nouvelle bande de circulation et une bande d’arrêt d’urgence seront créées. Le chantier compte 6 phases. Le chantier a basculé dans sa dernière phase le week-end du 5 au 6 novembre 2016. Tout le trafic est reporté sur le tablier qui supporte les voies vers Aix-la-Chapelle. 3 voies rétrécies sont maintenues dans chaque sens, avec une vitesse limitée à 50 km/h. La fin du chantier est prévue à la fin du mois de juin 2017.

Budget : 28.802.186 €  HTVA

NB : Il est profité de la tenue de la dernière phase de travaux pour réaliser en direction de Bruxelles un autre chantier de mise à 3 bandes entre l’échangeur de Cheratte et les viaducs (zone d’approche des viaducs).

Informations complémentaires via ce lien : 

 

  • 10) E42/A8 – KAIN-LAMAIN 

Ce chantier vise à réhabiliter les tronçons entre Froyennes et Lamain (7,5 kilomètres vers la France), ainsi qu’entre Lamain et Kain (8,5 kilomètres vers Bruxelles). Il prévoit également, sur certains tronçons, la pose de panneaux acoustiques et l’ajout d’une bande de circulation. Il compte 4 phases. La quatrième et dernière est en cours depuis le 7 novembre 2016. Elle porte sur le tronçon allant de l’échangeur de Marquain (E42/A8-E403/A17), jusqu’à Kain, en direction de Bruxelles, soit sur environ 5 km.

Entre l’échangeur de Marquain (E42/A8-E403/A17) et Kain, la circulation s’effectue sur 2 bandes dans chaque sens, avec une vitesse limitée à 70 km/h.

En direction de Bruxelles :

  • la circulation est basculée à contresens grâce à un passage en berme centrale ;
  • l’aire autoroutière de Froyennes reste accessible grâce à des passages en berme centrale.
  • la bretelle permettant de relier la ZAE de Tournai ouest, vers l’E42/A8 en direction de Bruxelles, est soustraite au trafic. Une déviation est mise en place via l’échangeur de Marquain (E42/A8-E403/A17).
  • En direction de Bruxelles, l’échangeur n° 34 « Froyennes » est fermé (sortie vers Pecq et vers Froyennes et accès vers Bruxelles). Une déviation est mise en place via l’échangeur n°33 « A16-Tournai Nord ».

En direction de la France :

  • Tous les accès et échangeurs sont maintenus ouverts.

Le chantier a commencé en mars 2015 et se terminera en juillet 2017, sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 40.000.000 € HTVA

Informations complémentaires via ce lien : 

 

  • 11) E42/A15 – PONT 34, DE LA LOUVIERE

Ce chantier, qui a débuté en avril 2015, vise à renforcer la structure métallique de l’ouvrage d’art et à remplacer le tablier du pont.

Les voies vers Mons sont actuellement soustraites au trafic. 2 voies de circulation sont maintenues dans chaque sens grâce à un passage en berme centrale. La vitesse est limitée à 70 km/h vers Liège et 50 km/h vers Mons.

La fin de ce chantier est prévue à la mi-2019, sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 9.803.700  € HTVA

Informations complémentaires via ce lien : 

http://www.sofico.org/sites/default/files/contribute/Communiques/161221-E42A15%20Pont%20La%20Louvi%C3%A8re%20reprise%20d%C3%A9samiantage-CP.pdf

 

  • 12) E19/A7 – SENEFFE – PONT DE L’ANCIEN CANAL 

Ce chantier en cours sur l’autoroute E19/A7, vise à réhabiliter le pont de l’Ancien Canal à Seneffe, long d’une centaine de mètres. La réhabilitation des voies vers Mons a été réalisée. Le chantier porte depuis le 19 décembre 2016 sur les voies vers Bruxelles.

2 voies de circulation sont maintenues dans chaque sens, via un basculement en berme centrale. La vitesse est limitée à 50 km/h.

L’aire autoroutière d’Hubaumont, située du côté des voies en direction de Bruxelles, n’est plus accessible aux usagers.

Les travaux ont débuté à la mi-avril 2016 et devraient s’achever à la fin du mois de juin prochain, sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 1.484.014 € HVTA

 

  • 13) R9 DE CHARLEROI

Ce chantier vise à réhabiliter la partie sud (aérienne), sur un tronçon de 1,8 kilomètre, entre la rue de l’Acier et la Porte de La Neuville. 15 ponts, 9 viaducs, ainsi que 9 accès et sorties seront mis à nu et réparés en profondeur. Le chantier, qui a débuté en septembre 2014, se divise en 3 phases et a progressivement basculé en phase II depuis le 16 mai 2016.

Sur le ring, le chantier est en cours sur l’anneau extérieur et ce sera le cas jusqu’à la fin du chantier (puisque la réhabilitation de l’anneau intérieur est terminée). 2 bandes sont maintenues avec une vitesse limitée à 50 km/h.

Sont actuellement fermés au trafic :

  • la sortie du R9 vers Mont-sur-Marchienne/Marchienne-au-Pont (Porte de la Villette) ;
  • l’accès N53/N579 (carrefour Villette) depuis la rue des Rivages ;
  • l’accès au R9 depuis la rue de l’Acier ;
  • la sortie du R9 vers la N5 (Porte de Philippeville).

Cette deuxième phase devrait être terminée dans le courant du mois de mai 2017 (en fonction des conditions météorologiques), ce qui permettra alors de rouvrir :

  • la sortie du R9 vers Mont-sur-Marchienne/Marchienne-au-Pont (Porte de la Villette) ;
  • l’accès N53/N579 (carrefour Villette) depuis la rue des Rivages ;
  • l’accès au R9 depuis la rue de l’Acier.

Pour la troisième et dernière phase du chantier, la sortie du R9 vers l’A503 devra être soustraite au trafic.

La fin des travaux de génie civil en partie supérieure des ouvrages est prévue pour fin 2017, sous réserve des conditions météorologiques.

Il ne resterait alors qu’à procéder à la remise en peinture des structures métalliques portantes, sans gêne importante au trafic. Ces opérations ont déjà débuté en zone 8, au-dessus du parking de la Villette, et se prolongeront jusque fin 2018.

Budget : 25.708.536 € HTVA

 

  • 14) E42/A27 – VIADUC ENSIVAL VERS BATTICE

      Un chantier de réhabilitation du viaduc d’Ensival a démarré en mai 2016 et porte uniquement sur les voies vers Battice. Il consiste également à placer des écrans anti-bruit. Un chantier identique s’était déjà tenu sur le viaduc dans l’autre sens, sur les voies vers Spa, en 2013-2014. Deux voies rétrécies sont maintenues dans chaque sens avec une vitesse limitée à 70 km/h.

      L’accès de Heusy vers Battice est soustrait au trafic et devrait être rouvert au trafic dans le courant du mois de juin prochain. Une déviation est en place via le ring de Verviers et l’accès n°5 « Ensival ».

      Les travaux étaient prévus pour une durée d’une année mais suite à des problèmes techniques rencontrés avec le placement des panneaux anti-bruit, le chantier accuse du retard sur le planning initial. Il devrait être achevé à l’automne 2017.

Budget : 3.827.228 € HTVA

 

  • 15) N5- SOMZEE – FRAIRE

Ce chantier a commencé en octobre 2014. Il vise à sécuriser et à réhabiliter une section de 5 kilomètres. Le chantier ne porte actuellement plus que sur 1 kilomètre, à hauteur de Laneffe, dans les deux sens et sur une centaine de mètres à hauteur de Fraire, vers Charleroi. Sur ces deux tronçons, des problèmes liés à la nature des sols ont été rencontrés. Des prolongations de délais ont été octroyées pour pouvoir réaliser des essais géotechniques complémentaires et affiner les solutions techniques. Ces compléments sont en voie de finalisation.  

Le chantier pourrait être terminé à l’automne, sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 12.268.252 € HTVA

 

  • 16) N5 – CONTOURNEMENT DE COUVIN

Ce vaste chantier, qui vise à construire en 3 phases un contournement d’environ 14 kilomètres au gabarit autoroutier, a débuté en octobre 2011. La fin du chantier est programmée pour la fin de l’année 2018. La phase 1B, en cours, porte sur la réalisation du tronçon entre Frasnes et le Ry de Rome sur 4,6 kilomètres et devrait s’achever fin septembre 2017. Les travaux de la deuxième phase, qui portent sur la réalisation d’un tronçon de 8,1 kilomètres, compris entre le Ry de Rome et Brûly, ont commencé le 20 août 2015. Cette seconde phase devrait s’achever fin 2018. La phase III, qui consiste à construire une tranchée couverte à Frasnes sous les voies de la SNCB, a débuté le 3 octobre dernier et devrait s’achever fin 2018. 4 ronds-points réalisés en phase 1 sont opérationnels et ouverts au trafic.

Budget : 130.000.000 € HTVA

 

  • 17) N4 - WAVRE

Ce chantier, qui se tient entre le Clos du Relais et la chaussée des Collines (rond-point « Mercedes » non inclus) vise à réhabiliter la N4, à créer des pistes cyclables unidirectionnelles pour permettre aux cyclistes venant de Wavre d’accéder plus facilement au zoning nord (pour réaliser cet aménagement, la N4 passera de 3 à 2 bandes), à aménager des éléments de voiries tels que des zones de tourne à gauche, des quais de bus des îlots et trottoirs. Dès le 18 avril 2017, pour une durée d’environ 3 semaines, dans le cadre d’opérations d’asphaltage, la N4 sera fermée en direction d’Overijse entre l’Avenue des Mésanges et le rond-point dit « Mercedes ». Des déviations seront mises en place. Le chantier sera alors clôturé.

Budget : environ 538.099 € HTVA (510.945 € à charge de la SOFICO et 27.154 € à charge de la SRWT pour les aménagements relatifs aux quais de bus).

.