« Plan Lumières 4.0 » : Un pas supplémentaire vers l’éclairage intelligent des grands axes (auto)routiers wallons

Vendredi, 26 Octobre, 2018 - 12:00

 

Le Conseil d’Administration de la SOFICO vient de procéder à la désignation du soumissionnaire préférentiel du « Plan Lumières 4.0 ». Il a également demandé à son Président et à son Directeur Général de poser les actes nécessaires à la poursuite de la procédure du présent marché jusqu’à la décision d’attribution, cette dernière devant encore être adoptée par le CA de la SOFICO.

C’est le consortium LuWa, composé des sociétés citelum, EDF - Luminus, CFE, DIF infra 5 participations 1 B.V et de ses partenaires Engetech, Genetech, Jacobs, Newelec, qui a été désigné soumissionnaire préférentiel.

Pour rappel

La SOFICO a lancé en mars 2017 une procédure de marché public dans le cadre d’un « Contrat pour la conception, la modernisation, le financement, la gestion et la maintenance des Equipements d’Eclairage Public du réseau structurant de la Région wallonne ».

Il s’agit d’un marché public organisé sous la forme d’un PPP (partenariat public privé) de type DBFM (Design, Build, Finance, Maintain) dont la durée totale est de 20 ans  avec une mise en service progressive du nouvel éclairage prévue à partir de mai 2019 et l’objectif de renouveler l’éclairage de tout le réseau durant les 4 premières années.

4 candidatures ont été retenues :

  • Le consortium LuWa
  • Le consortium Led it be
  • le consortium Vinci-Cegelec
  • le consortium StreetLight.W

Les consortia Vinci-Cegelec et StreetLight.W ont décidé de se retirer.

Les 2 consortia restants ont remis une première offre en janvier 2018 et ont été invités à participer à une phase de négociations. La SOFICO a réceptionné deux offres de grande qualité début du mois de septembre 2018.

La SOFICO se fixe comme objectif d’attribuer le marché et de signer le contrat avant la fin de l’année 2018.

La mise en service progressive du nouvel éclairage est prévue à partir de mai 2019, avec l’objectif de couvrir tout le réseau en 4 années.

Le budget du projet s’intègre dans l’enveloppe annuelle actuellement dédicacée par la SOFICO au secteur.

 

Eclairer au bon endroit, au bon moment

Ce marché vise à réhabiliter l’ensemble de l’éclairage du réseau structurant (soit environ 100.000 luminaires) par du LED « dimmable ».

« L’éclairage LED nécessite moins d’entretien et a une durée de vie plus longue, souligne le Ministre wallon des Travaux publics et de l’Environnement Carlo DI ANTONIO. Étant moins énergivore (environ 60% de diminution de consommation), il participe également à la mise en œuvre du Plan de transition écologique Wallonie#Demain mené actuellement sur notre territoire. Ce nouvel éclairage présente donc un double avantage : écologique et économique.

En terme de sécurité routière, il offre également un meilleur rendu des couleurs et un éclairage moins diffus, ce qui améliorera la visibilité et la sécurité de tous les usagers, poursuit le Ministre. Intelligent, il sera activé toute la nuit mais avec une intensité modulée. Cette intensité sera également modulable suivant le trafic, l’heure, les conditions météorologiques, la présence de chantier ou encore l’accidentologie. Elle sera pilotée depuis le centre Perex 4.0 »