Le réseau Fibre optique

En décembre 2002, le Gouvernement wallon a cédé à la SOFICO la gestion du réseau de fibre optique de Wallonie.
L’objectif de la SOFICO est de valoriser et rentabiliser l'infrastructure régionale de télécommunications et ainsi contribuer au développement économique et social de la région.
Elle doit commercialiser les capacités excédentaires du réseau, mais également étendre la toile de « l’intranet francophone ». Ce réseau de fibre optique compte actuellement plus de 2.000 km de câbles. Il couvre l'ensemble du territoire wallon mais aussi Bruxelles capitale ainsi que les villes de Gand et Anvers.
L’épine dorsale (backbone) de ce réseau court principalement le long des grands axes routiers wallons alors que des boucles urbaines permettent de couvrir les villes de la Région ainsi que 45 zones d'activité économique, entièrement câblées en fibres optiques.

La SOFICO agit en tant que fournisseur de connectivité auquel tout opérateur de services de télécommunication peut s'adresser pour raccorder des clients.
Depuis 2002, plusieurs secteurs bénéficient du réseau de fibres optique wallon géré par la SOFICO :

  • Une vingtaine d’hôpitaux (ce qui leur permet notamment de centraliser les applications relatives aux patients) ;
  • Toutes les universités et 18 Hautes écoles en Wallonie;
  • Des administrations et autres institutions ;
  • Un potentiel de 1500 PME implantées dans plus de 40 parcs d’activités économiques.

Par ailleurs, ce réseau régional, de part sa situation géographique, son ouverture, ainsi que sa politique tarifaire, continue à susciter l’intérêt des opérateurs commerciaux de télécommunications, dans le cadre de leurs projets propres.
Si la SOFICO assume le rôle de gestionnaire financier et commercial, la gestion technique et opérationnelle du réseau est assurée par le Service Public de Wallonie ainsi que des prestataires externes.