Plan routes 2010-2015

En complément des moyens annuels que la SOFICO consacre à l’entretien du réseau structurant, elle a également investi plus de 550 millions d'€ HTVA dans la réhabilitation en profondeur du réseau structurant dans le cadre du «  Plan routes », notamment grâce à des prêts de la Banque Européenne d'Investissement ­ (BEI).

Ce Plan comprenait plusieurs centaines de chantiers prioritaires, à réaliser entre 2010 et 2016. Il a permis d'atteindre plusieurs objectifs :

  • Améliorer la qualité et le confort sur les routes et autoroutes ;
  • Renforcer la sécurité ;
  • Diminuer les problèmes de mobilité ;
  • Accélérer la rénovation du réseau tout en contenant les coûts de réhabilitation et de maintenance ;
  • Assurer l'emploi de 10.000 personnes durant plusieurs années.
 
Ce Plan a permis de réhabiliter près de 20% du réseau structurant et ciblait en priorité le réseau autoroutier (plus de 80% du montant). Il a été élaboré suivant un processus en 4 étapes

1. Inventaire des chantiers à réaliser ;

2. Hiérarchisation de ces chantiers en fonction de plusieurs critères :

  • sécurité et confort;
  • mobilité et fluidité ;
  • impact sur l'environnement;
  • multimodalité;
  • aspect économique et budgétaire;
  • moyens techniques ;
  • évolution de la dégradation et urgence de réinvestir pour éviter des surcoûts. 
  • Planification des travaux ;

3. Planifications des travaux;

4. Suivi des chantiers.
 
La plupart des chantiers du « Plan Routes » sont actuellement terminés ou en voie de finalisation.
   
Désignée maître d'ouvrage pour l'application et le suivi de ce Plan, la SOFICO bénéficie de l'assistance technique du maître d'œuvre, la Direction Générale des Routes et Bâtiments (DGO1) du Service Public de Wallonie (SPW).