Chantiers en cours

En direct sur nos routes

News

12/06/2018 - 13:47
Les coulisses des chantiers dévoilés en vidéos avec Ours et Lapin pour...
30/05/2018 - 09:00
"Les nouveaux contrats de mobilité" à la loupe
Toutes les actualités

Le dernier tronçon de l'autoroute E429/A8 entre Ghislenghien et Hacquegnies

Autrefois considéré comme chaînon « manquant », le tronçon d’autoroute entre Ghislengien et Hacquegnies est devenu un chainon « indispensable » de notre réseau routier wallon, puisque plus de 20 000 véhicules fréquentent aujourd’hui quotidiennement cette liaison.

Inaugurée en avril 2000, la liaison E429/A8 se situe sur la dorsale Bruxelles-Lille et occupe, dans le contexte européen, une position stratégique en s’inscrivant dans le corridor Est-Ouest qui va de la Grande-Bretagne à l’Allemagne.

Au niveau transfrontalier, cette liaison renforce l'interconnexion entre le réseau belge et français, en reliant la capitale belge à Lille mais aussi au Nord-Pas-Calais. Au niveau belge, elle a permis de désenclaver le Hainaut occidental et de le relier à la capitale, ainsi que d'assurer une desserte interne sur la région du Tournaisis de Marquain à Enghien.

18 ans après la mise en service de ce tronçon de 21 kilomètres, la liaison E429/A8 est aujourd’hui une véritable autoroute de type « logistique » qui connaît un trafic d'à peu près 20 000 à 25 000 véhicules par jour, avec un taux de fréquentation de poids lourds d’environ 15%.

Ce tronçon comporte une vingtaine de ponts et tunnels permettant de franchir toute une série d’obstacles dont la Dendre, des lignes de chemin de fer ou encore des voiries locales. Les tunnels qui franchissent la butte du chêne Saint-Pierre (180 mètres) et le Bois du Carmois (350 mètres) ont été réalisés par un système de tranchées ouvertes, ensuite remblayées, qui a permis de préserver au mieux l’environnement. Cette autoroute 2x2 bandes a été construite en déblai sur environ la moitié de son tracé, des écrans de protection acoustique et visuelle ont pu être dressés avec les déblais excédentaires.

La liaison E429/A8 a incontestablement favorisé le développement économique de toute une région, puisque le taux de remplissage des parcs d'activités situés dans sa périphérie immédiate est aujourd’hui total. La gestion de l’E429/A8 se trouve aujourd’hui complètement intégrée dans la gestion du réseau structurant qui a été confié en 2009 à la SOFICO.

 

Chiffres-clés

  • Depuis son ouverture, la liaison a doublé son chiffre de fréquentation, de 10 000 à 20 000 véhicules quotidiens.
  • En 2017, ce sont donc plus de 7 600 000 véhicules qui ont emprunté l'autoroute E429/A8
  • Au total, depuis son inauguration en avril 2000, plus de 100 millions de véhicules ont emprunté l'E429/A8.
  • Elle comporte plus d’une vingtaine d’ouvrages d’art (ponts et tunnels) permettant de franchir des obstacles comme des lignes de chemin de fer, des voiries locales ou encore la Dendre.
  • Les travaux ont duré six ans entre 1994 et 2000, et ont représenté un budget de près de 97 200 000 € HTVA pour lequel la SOFICO a bénéficié de deux financements européens : l’un provenant de la Banque Européenne d'investissement (BEI) et l’autre accordé dans le cadre de l’Objectif 1 en Hainaut.