Périmetre

Le décret du 10 décembre 2009 a désigné la SOFICO maître d’ouvrage du réseau structurant, ce qui signifie qu’elle doit en assurer l'entretien, l'exploitation, le financement mais également la réhabilitation en profondeur.

On désigne par « réseau structurant », les voiries qui constituent l’architecture principale du réseau routier wallon, à savoir, l’ensemble des autoroutes, ainsi que les nationales stratégiques.

Ce réseau compte aujourd’hui environ 2.300 kilomètres (bretelles non comprises). Il est défini par l’Arrêté du Gouvernement wallon du 11 juin 2015.

 

 Un réseau étendu dès le 1er avril 2016

Initialement, le réseau structurant, défini par l’Arrêté du Gouvernement wallon du 29 avril 2010, comptait un peu plus de 1.500 kilomètres (bretelles non comprises). Il comprenait déjà l’ensemble des autoroutes wallonnes, soit 868 kilomètres, ainsi que 641 kilomètres de routes nationales 2X2 bandes, qui représentaient au total plus de 50 % du trafic routier de Wallonie. Ce réseau compte depuis le 1er avril plus de 700 kilomètres de voiries secondaires supplémentaires, suite à l’entrée en vigueur du prélèvement kilométrique poids lourds. Depuis le 1er avril, la SOFICO est donc maître d’ouvrage d’un réseau d’environ 2.300 kilomètres (bretelles non comprises).